Dis moi où tu as mal je te dirais pourquoi.

Mis à jour : 1 juin 2020

Ce titre peut parler à certain(e)s, puisque Michel Odoul a écrit un livre du même nom.


Ce livre a été une révélation, quand je l'ai lu la première fois il y a quelques années.


Depuis, je vois les maladies tellement différemment ! J'ai compris qu'il s'agit en fait d'alarme, que l'on a plus ou moins écouté selon le stade de la maladie.



Et oui, notre corps physique nous fait passer des messages, encore faut-il savoir les décrypter ;)


En réalité la plus part de nos maux trouvent leur origine dans la sphère émotionnel. Il s'agit particulièrement d'émotions non digérées, et parfois refoulées au plus profond de nous-même (évidemment).

Il existe d'autres causes bien sûr.

Si une personne tire trop sur la corde et oublie de s'écouter (se reposer, faire une pause, etc), son corps pourrait bien l'obliger à s'arrêter (grippe, jambe cassée, etc).


Tôt ou tard, il est important de prendre conscience de ce qu'il se cache derrière nos maux.

C'est d'ailleurs le travail très précieux de certains praticiens.

Personnellement, j'ai beaucoup expérimenté l'acupuncture et différents soins énergétiques pour trouver l'origine de mes maux (et ça a marché :p).


Bien entendu, je ne prends jamais pour comptant ce qui est écrit dans ce livre. Mais, cela peut me donner de bonnes pistes de réflexion, si j'ai besoin de comprendre ce que je suis entrain de vivre.

Voici un petit aperçu des parties du corps et de leur correspondance. Je vous conseille bien sur de lire le livre (ou le consulter ici), qui expliquera sur plusieurs pages la potentielle origine de vos maux. J'ai aussi trouvé cet article, qui liste les différents maux et leurs significations.


Membres supérieurs


Les oreilles

Les problèmes d'oreilles, bourdonnements, acouphènes, surdités partielles, sélectives ou totales sont le signe que nous avons de la difficulté à entendre (voire que nous refusons) ce qui se passe autour de nous.


Migraines

Ils représentent souvent notre difficulté à accepter certaines pensées, idées ou sentiments qui nous gênent ou nous contraignent. Stress, contrariété, ressassage ou parasitage par des idées «indésirables» ou des contraintes extérieures sont autant de tensions qui se manifestent par des maux de tête ou une migraine.


Les épaules

Les tensions que nous ressentons dans les épaules signifient que nous rencontrons ou ressentons des freins à nos désirs d’action, notamment en termes de moyens.


La nuque

Les tensions, les souffrances ou le blocage de la nuque expriment notre difficulté ou notre incapacité à faire passer dans le réel des envies, des idées, des concepts, des volontés, etc.

La nuque représente, de ce fait, le point de passage du conceptuel (cerveau, idées, concepts, désirs, volontés, vouloir, etc.) vers le réel (action, réalisation, relation, expression, etc.).

Par exemple, un torticolis peut signifier notre incapacité à dire « non » à quelqu’un ou à une situation.


La sinusite

Cette infection des sinus est liée à l’impuissance face à une personne ou à une situation : je ne peux pas la sentir ou la moutarde me monte au nez.

Je peux aussi pressentir un danger ou une menace qui font surgir une peur à l’intérieur de moi. Le danger peut être réel ou imaginaire; le résultat sera le même. « Ça sent mauvais pour moi ».

Je peux avoir l’impression que « quelque chose ne sent pas bon », « qu’il y a quelque chose de louche » ou qu’on fait des choses à mon insu.

Je résiste à ce qui me nourrit, car je refuse de laisser entrer l’air à l’intérieur de mon nez.


La gorge

Les maux de la gorge sont ceux de l’expression “qu’est-ce que j’ai en travers de la gorge” ou de l’acceptation “qu’est-ce que je n’arrive pas à avaler”.

Extinction de voix, angine, avaler de travers, aérophagie sont les signes de notre difficulté à exprimer ce que nous pensons ou ressentons, souvent par peur des conséquences de cette expression.


Les poignets

Les maux du poignet signifient que notre rapport à l’action, que ce que nous faisons, manque de sécurité, de solidité.

Les tensions nous parlent aussi de notre rigidité dans l’action, c’est-à-dire de notre recherche de pouvoir sur le monde extérieur (les objets, la matière ou les êtres) et sur nous-mêmes.


Les mains

Ils vont nous parler de notre rapport à l'action manifestée sur le monde extérieur. Tensions, douleurs, souffrances des mains signifient que notre rapport à ce monde extérieur est un rapport de maîtrise, de pouvoir, de possession ou d'avidité. Nous voulons trop tenir, serrer, maîtriser les choses ou les individus, que ce soit par volonté de domination ou par peur. La main qui se ferme est celle qui retient, qui a peur que les choses lui

échappent ou qui se défend ou attaque et veut frapper (poing fermé).


Membres inférieurs


Les chevilles

Les entorses, douleurs et traumatismes aux chevilles vont nous parler de nos difficultés de relations, dans le sens où nous manquons de stabilité ou de souplesse par rapport à elles.

Elles signifient que nous traversons une phase dans laquelle nos positions, nos critères de vie, la façon avec laquelle nous nous “plaçons” officiellement par rapport à l’autre ne nous satisfont plus et que nous avons de la difficulté à en changer, à “bouger”.


Les genoux

Il est facile de déduire que lorsque nous avons mal à un genou, cela signifie que nous avons de la difficulté à plier, à accepter un vécu particulier.

ll représente ainsi l’Acceptation d’une émotion, d’un ressenti, d’une idée qui émerge du Non-Conscient vers le Conscient (ou inversement).

Genou droit : rapport avec le côté féminin (mère, fille, amie, entreprise, etc).

Genou gauche : rapport avec le côté masculin (père, fils, ami, compagnon, hiérarchie, autorité, police, etc).


La hanche

Les problèmes de hanche, douleurs, tensions, blocages, arthroses, etc., nous montrent que nous traversons une situation où le « basique» de nos croyances profondes est remis en cause.

Cela peut être aussi lié à de vieux conflits non résolus qui sont cristallisés sur votre hanche.


Mollet/tibia/péroné

Ils vont nous parler de notre difficulté à accepter les changements que notre vécu peut parfois imposer dans nos critères extérieurs de vie. Notre difficulté à changer d'opinion ou de position sur un point de vue habituel de notre relation au monde peut se manifester par une douleur dans cette région de la jambe, voire aller jusqu'à la fracture


Systèmes internes


Système digestif

Ils vont nous parler de notre difficulté à avaler, à digérer, à assimiler ce qui se passe dans notre vie. «Je n'ai pas pu avaler ce qu'il m'a dit» ou bien «Je n'ai toujours pas digéré ce que tu as fait» ou encore «Ça m'est resté sur l'estomac» sont autant d'expressions populaires qui nous le disent simplement.


Système respiratoire

Les problèmes du système respiratoire nous parlent de notre difficulté à nous protéger face au monde extérieur, à trouver des réactions adaptées face aux agressions éventuelles, réelles ou imaginaires, de celui-ci. Ils peuvent signifier aussi que nous n'arrivons pas ou ne voulons refermer certaines plaies de notre vie et nous parlent ainsi de nos éventuelles tristesses, rancunes ou rancœurs, de notre difficulté ou refus d'oublier, de pardonner, voire de notre désir de régler des comptes ou, pire encore, de vengeance.


Système urinaire

Ils signifient que nous vivons des tensions sur nos croyances profondes, celles sur lesquelles nous construisons notre vie et qui représentent nos «fondations ». Ils signifient que nous avons des peurs et des résistances face aux éventuels changements de notre vie, que nous avons peur d'être déstabilisés par des obligations de changer. Ils nous parlent aussi de nos peurs profondes, fondamentales, comme la peur de la mort, de la maladie grave ou de la violence.


Système circulatoire

Les problèmes circulatoires signifient que nous avons des difficultés à laisser la vie circuler librement en nous et que notre joie de vivre, notre amour de la vie, a de la peine à s'exprimer, voire même à exister en nous.


Système reproducteur

Ils nous parlent de notre difficulté à vivre ou à accepter cette «paix des inverses. à l'intérieur de nous. Ils peuvent se manifester de différentes manières mais signifient toujours une tension par rapport à l'autre, qu'il soit notre conjoint, notre enfant ou leurs représentations en nous ou à l'extérieur de nous.


Autres


Cancer

Le cancer est la destruction de notre programmation intérieure d'équilibre et il s'exprime particulièrement à travers la première zone touchée. Il traduit souvent des remords, des blessures qu'on ne peut pas ou ne veut pas cicatriser et qui sont souvent associées à un sentiment de culpabilité. Il s'agit d'une sorte d'autopunition qui se veut définitive, de constat inconscient d'échec face à sa vie ou à ses choix de vie. Qu'est-ce que j'ai raté, de quoi est-ce que je me punis, qu'est-ce que je me reproche si profondément? Nous sommes là de toute façon en présence du dernier cri lancé par le Maître Intérieur parce que tous les autres ont échoué ou ont été étouffés.


Surpoids

Ils sont le signe de notre insécurité matérielle et affective par rapport à l’avenir proche ou lointain. Ils signifient aussi que nous avons de la difficulté à intégrer des phases de notre vie où nous avons rencontré des manques, des pénuries.


L'acné

L’acné juvénile se manifeste la plupart du temps sur le visage. Or, que représente le visage? Il représente l’identité, l’image que l’on voit ou que l’on a de soi. Les affections du visage nous parlent par conséquent d’un problème d’identité, d’une difficulté à accepter celle que nous avons ou croyons avoir.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout